Samedi 12 juin 2010 à 14:48

Qui a fait ça !?

Si cette question provoque chez vous un frisson d'angoisse, vous savez déjà où je veux en venir.

Evidemment que c'est vous qui avez fait "ça". Bien sûr, vous n'avez pas fait exprès... enfin, si, mais vous ne pensiez pas que ça prendrait une telle ampleur...

Et vous vous défendez mollement : oui, je l'ai fait, mais "ça" ne me ressemble pas, vous le voyez bien, vous me connaissez... Tout de même, vous ne me croyez pas capable de...

Bah ! Ne vous fatiguez pas, il n'y a aucun doute, c'est bien vous ; sans vous "ça" ne serait pas arrivé. Il ne vous reste qu'à retourner votre embarras contre vous-même, à sonder vos propres motivations, à analyser soigneusement les circonstance : mais comment "ça" m'est-il venu ?

Oui, en effet, je voulais bien faire quelque chose, quelque chose qui soit bien de moi, qui me ressemble, qui fasse plaisir, qui ne dérange pas, qui ne me mette pas en cause, et voilà que je me retrouve avec "ça".

Va falloir faire avec, sauf que "ça" me dépasse complètement. Que voulez-vous... J'en ai accouché comme d'une sorte de monstre, cela m'a échappé c'est sorti de mon contrôle. Mais voilà, "ça" m'a définitivement marqué et maintenant, je ne suis plus que l'ombre de "ça".

Pas facile d'être un artiste !

Par maud96 le Samedi 12 juin 2010 à 21:44
C'est le propre des artistes que de laisser "échapper",venant du plus profond d'eux-même des "ça", qui se révèlent souvent, après jugement de la postérité, chefs-d'oeuvre... là où d'autres, eux, n'en font que des casseroles à traîner toute leur vie durant.
Mais le difficile sans doute, pour l'artiste, c'est à la fois de ne pas avoir honte de son chef-d'oeuvre, ni d'en tomber amoureux. De maintenir en distance suffisante ce "ça" qui lui échappe. Il y faut sans doute beaucoup de détachement.
Par alesia le Dimanche 13 juin 2010 à 11:34
Le "ça" qui nous dépasse, comme dans les théories freudiennes. Le refoulé qui soudain fait jour et qui nous effraie.
Par monochrome.dream le Dimanche 13 juin 2010 à 13:13
"Un drap blanc a été tendu sur toute la largeur du manège de la Grande Ecurie. Versailles est plongé dans le clair-obscur des temps anciens et du royal théâtre équestre. Des cintres tombe, comme une pluie fine, un air mélancolique de morin-khuur, cette vièle mongole à deux cordes dont le manche sculpté a la forme d'une tête de cheval.
La longiligne et noire silhouette de Bartabas entre, côté cour. Il monte Horizonte, son lusitanien, que l'on reconnaît à son encolure arrondie et son chanfrein vertical. Rien ne distingue, de profil, le cavalier de sa monture. Ils se prolongent. Ils figurent un même être fabuleux ; un mystérieux animal humain. L'ombre chinoise du centaure est au passage, puis au piaffer. Elle danse sur place en marquant entre chaque battue du trot un temps de suspension, d'allègre hésitation. Elle rebondit. Elle plane. Elle semble en état d'apesanteur. C'est un jeu, un art, une provocation, de la magie, un poème ou une prière, nul ne le sait. Entre ciel et terre, le voyage immobile n'en finit pas. Et puis soudain le lémure disparaît, côté jardin. Les lustres de Murano se rallument. Et Versailles est rendu aux temps modernes. Peut-être avons-nous seulement rêvé.
J'ai eu envie de crever l'écran comme on perce un secret. Mettre un visage sur l'ombre portée. Retirer son masque à l'écuyer. Et peindre à fresque ce vivant modèle, lequel, j'imagine, ne voudra voir ici, en fait de portrait, qu'un de ces nombreux trompe-l'oeil dont il feint si bien de s'accommoder."
Jérôme Garcin - Bartabas, roman
Par pelote le Dimanche 13 juin 2010 à 16:25
C'est tenace, ce sentiment d'inquiétante étrangeté qu'on ressent à l'égard des objets que l'on a "produit". Aussitôt "perdus" qu'on s'y raccroche en les chérissant de nous, en les réutilisant dans nos fantasmes ! Je me demande même si un jour on peut vraiment assumer quelque chose qui s'est créé à partir d'un soi qui n'est plus tout à fait le même dès lors qu'on a accepté de lâcher prise pour créer.
Par alesia le Mardi 15 juin 2010 à 18:27
"Compliments trop élogieux" ? Je ne suis pas d'accord, ne serait-ce que sur le principe ! Ce jugement-là ne t'appartient pas, pas plus que tes textes, une fois livrés au lecteur... Lui seul peut les lire comme il faut, car il les lit dans une émotion vierge des préoccupations de son auteur. Il les lit, et cela fait écho (ou pas...) à ce qu'il porte dans son âme. Je crois qu'une histoire d'amour entre un lecteur et un auteur, c'est avant tout cela. C'est quand les mots du second viennent toucher en plein coeur le premier, quand ils expriment ce que l'autre ne sait pas ou aurait voulu savoir exprimer.
Par alesia le Mardi 15 juin 2010 à 18:29
(quant au reste de ton commentaire, il est vrai que ce qu'on écrit nous dépasse. Mais le plaisir de l'écriture ne réside-t-il pas justement dans cela ?
Tirer du mérite de ce qu'on écrit, cela n'a pas de sens, en effet. Mais savoir que nos mots peuvent toucher d'autres personnes, par contre, cela m'émeut toujours.)
Par QR code Generator le Mercredi 21 février 2024 à 12:22
This is certainly also quite a very good putting up many of us really seasoned hunting by way of. It can be not even close each day we've got threat to view a little something.
Par https://verywelfit.com/fitness/h le Vendredi 23 février 2024 à 10:14
That definitely possibly an amazing organize i always in truth definitely relished checking out. It's not necessarily specifically frequent i always add some choice to identify a selected matter.
Par click here le Samedi 24 février 2024 à 16:03
Your post highlights the potential of starting a side hustle or part-time business alongside a regular job to generate additional income. It's a way to test ideas and make money on the side. For additional insights,
Par earn money tips&trick le Lundi 26 février 2024 à 7:26
Your post highlights the potential of starting a side hustle or part-time business alongside a regular job to generate additional income. It's a way to test ideas and make money on the side. For additional insights,
Par WordPress Website le Mercredi 28 février 2024 à 8:00
Your writing style is informative and engaging, making the concepts and strategies you've shared accessible to a wide range of readers. To delve deeper,
Par Wix SEO le Mercredi 28 février 2024 à 16:19
I appreciate the emphasis on the importance of building a strong personal brand and online presence when pursuing money-making opportunities. It's a way to establish credibility and attract opportunities. For more insights,
Par premium backlinks le Jeudi 29 février 2024 à 8:47
I appreciate the emphasis on the importance of building a strong personal brand and online presence when pursuing money-making opportunities. It's a way to establish credibility and attract opportunities. For more insights,
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://que-vent-emporte.cowblog.fr/trackback/3007095

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast